Category: Articles - Actualités - News

raphael reggae

L’Artiste Raphaël vient de sortir un nouvel album « Reggae Survival« , produit et propulsé par Irie Ites, on a eu l’occasion de pouvoir lui poser quelques questions .

Pour ceux qui ne connaitraient pas , écoutez vous ce son avec Triston Palma, qui fait partie du dernier album

 

Nous avons pu lui poser 9 questions

 

 

1)RFFS /Comment es tu entré dans le monde de la musique?

Raphaël/ J’ai toujours écouté de la musique. j’ai grandi en écoutant de tout grâce notamment à la collection de cassettes et vyniles de mon père.

Le Reggae est le genre qui m’a le plus intéréssé. J’etais fasciné par la mixité ethnique que représentait le reggae, mais aussi par la prestance et les messages de Bob Marley.

Quand j’avais 15 ans, j’ai formé mon premier groupe ska/reggae avec mes potes d’école, nous nous appelions les « Eazy Skankers »

 

2) RFFS / Quelles sont tes inspirations?

Raphaël / De Bob Marley à RayCharles ou encore de Aretha Franklin à Lauryn Hill, sans oublier Michael Jackson.

Je suis vraiment beaucoup inspiré par la Black Music

 

3) RFFS/ Ton album a été enregistré aux USA, Jamaïque et Italie, peux tu nous en dire un peu plus sur ces voyages?

Raphaël/ Je suis allé 7 fois en Jamaïque lors des 9 dernières années et j’ai eu la chance à chaque fois de pouvoir rester quelques mois, et j’ai à chaque fois ressenti une vibe spéciale.

D’un point de vue Musical , c’est le berceau du reggae, par conséquent j’avais vraiment envie de produire une partie de mon album là bas, j’avais fait la même chose en 2008 en enregistrant au Tuff Gong Studio

Les morceaux ont été mixés aux States, et j’irai pour la première fois de ma vie cet été pour jouer sur la west coast accompagné de Jah Sun & Lion D

backés par Dubtonic Kru, pour un spécial Showcase pour Sugar Cane Records, je me languis trop!

 

4) RFFS / Sur ton dernier album tu as collaboré avec le légendaire « Triston Palma », comment cela s’est il passé?

Raphaël / Nous nous sommes rencontrés dans un festival en Belgique l’année dernière et avions le même agent de soirées et le même backing band « Asham », il m’a tout d’abord appelé pour que je le rejoigne sur scène et plus tard m’a demandé de venir le checker dans son studio à Kingston, c’est ce que j’ai fait. Au delà de Joker Soundbwioy, il a aussi co-produit « Sweet Motherland » et »Stock of Weed » avec Dean Fraser et Nambo sur les cuivres, le légendaire ingénieur du son « Steven Stanley » et Sherida Sharpe en choriste.

Le groupe Asham a pondu la solide chanson « stock of weed » qui a aussi été mixé au Studio de Triston

 

5) RFFS/ Avec quels artistes  morts ou vivants réverais tu de collaborer?

Raphaël/ J’aimerais revenir dans le temps et joindre un groupe de jazz/swing avec le jeune Louis Armstrong…

Des vrais rebels de l’époque

 

6) RFFS/ Quelle est ta plus belle rencontre musicale?

Raphaël/ Africa Unite, un groupe de vétérans en Italie, dans lequel j’ai trouvé mes mentors et des vrais amis. Au fil des années, j’ai eu la chance de faire des combinaisons avec des artistes tels que Michael Rose, Perfect, Lutan Fyah, Blackout Ja, Lion D, Skarra Mucci, Tiwony, Jahcoustix & Kabaka et plein d’autres encore…

J’ai beaucoup appris de chacun d’eux, la musique est vraiment géniale quand elle crée de l’unité

 

7) RFFS/ Il y a t-il un morceau pour toi qui a beaucoup d’importance?

Raphaël/ « Another Peace Song » J’ai essayé de représenter le message d’amour que délivre cette musique.

C’est aussi pour moi un moyen de me rappeler de ce message: donner de l’amour tous les jours!

 

8) RFFS/ Si tu ne pouvais écouter qu’un seul son, lequel serait il?

Raphaël/Waoow, c’est trop dur à dire!

 

9) RFFS/ Quels sont tes futurs projets? Ou pourrons nous te retrouver cet été?

Raphaël/ Je serai en tournée pour promouvoir l’album, en Europe & USA, vous pourrez retrouvez toutes les infos sur http://www.mynameisrapahel.com